Back to top
 

_____
_Pierrefitte-sur-Seine
_Architecture et intérieur pour un restaurant 
_Finaliste

_____

Le site pour le nouveau restaurant des archives nationales est « niché » entre les pavillons historiques de Pierrefitte-sur-Seine et le bâtiment monolithique des Archives. Il est singulier, de par la présence de la nature, un jardin sauvage pourvu d’arbres, de vignes, de fleurs et de graminées. Le jardin est à la fois, la frontière et le lien entre le site et ses alentours, rideau d’apaisement visuel et habitat pour les animaux et les oiseaux.

Nous avons le sentiment que cet espace de nature a une capacité à amortir la transition entre l’échelle du bâtiment des archives et la mosaïque des pavillons résidentiels. En effet, il nous est difficile d’imaginer les Archives Nationales sans son jardin.

Nous avons cherché à dissimuler les limites entre le bâtiment et la nature et à amplifier la proximité entre les convives et le jardin. L’expérience d’aller dans ce bâtiment sera synonyme de celle du jardin.

Nous avons imaginé un geste simple : prendre une partie du jardin, presque la moitié, et la surélever de trois mètres. Les espaces fonctionnels s’organisent en dessous, tournés vers la lisière plantée avec de grandes baies vitrées. Les derniers mètres de la toiture au sud se finissent en verrière pour profiter de la lumière, regarder les feuillages des arbres et voir la pluie ruisseler sur le verre.

   

 

_____
_Pierrefitte-sur-Seine
_Architecture et intérieur pour un restaurant
_Finaliste 2018